Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2008 7 02 /03 /mars /2008 15:16
"Il faut être toujours ivre. Pour ne pas sentir l'horrible fardeau du temps qui brise vos épaules, il faut s’enivrer sans trêve. De vin, de poésie ou de vertu, à votre guise. Mais enivrez-vous !" Je ne savais pas que je me mettais en danger en plaçant cette citation de Baudelaire en exergue de mon blog, voici quelques semaines. Promotion déguisée d’une boisson alcoolisée, voire incitation provocante à la débauche, mon compte est bon. Et l’alibi culturel ne me sauvera pas. Pire, on trouvera sur ce blog quelques commentaires de dégustation de bonnes bouteilles qui pourront être versés (les commentaires, pas les bouteilles) au dossier, à charge bien entendu. Mais de quoi s’agit-il au juste ? Quels sont ces risques insensés que prennent actuellement les bloggeurs, et plus largement tous les journalistes et écrivains, en partageant leurs appréciations sur un vin ? Comment en France, pays du vin par excellence, en est-on arrivé là ?


undefined
  Et pourtant des médecins en produisent même ... 

L'ANPAA (Association Nationale pour la Prévention en Alcoologie et Addictologie) vient d’obtenir coup sur coup plusieurs condamnation en justice. La première concerne un article élogieux à propos de plusieurs champagnes, publié dans Le Parisien au mois de décembre. Selon l’ANPAA, suivie par le Tribunal de Grande Instance de Paris, de tels articles équivalent à de la publicité au sens de la Loi et devront donc porter dorénavant la mention obligatoire en matière de publicité sur les produits alcooliques en France : "L'abus d'alcool est dangereux pour la santé".
 
Cette décision assimile de manière hâtive et grossière le journalisme, dont le but est d’informer, notamment sur la qualité des produits, à la communication publicitaire dont le but est de faire vendre et consommer. La FIJEV (Fédération International des Journalistes et Ecrivains du Vin et des Spiritueux) lance une pétition pour protester contre cet amalgame et n’exclut pas de se constituer partie civile dans un procès en appel.
 

Soutenir2.JPG

  La fin du vin sur Internet ?
 
Une autre condamnation du Tribunal vise la société Heineken. Sans rentrer dans les détails de l’affaire, ce qu’il faut en retenir c’est qu’Internet n’est pas listé par la Loi Evin parmi les supports sur lesquels la publicité pour l’alcool est autorisée (presse écrite, radio, affiches, ...). Tout simplement parce qu’il n’existait pas au moment où cette Loi a été votée (1991). Or, le Tribunal rappelle que, s’agissant d’un texte pénal, on ne peut pas l’interpréter à l’aune du bon sens (admirez la formule qui sous-entend l’absence de bon sens) et qu’il faut s’en tenir à son expression littérale. Il est donc interdit de faire de la publicité pour l’alcool sur Internet.
 
Conséquence directe, tous les sites promotionnels en rapport avec l’alcool devraient être fermés (ou hébergés à l’étranger avec un système de filtre en interdisant l’accès aux Français ...) : sites promotionnels des négociants, cavistes, vignerons, opérateurs d’oeno-tourisme, syndicats professionnels. Quant à la presse Internet et aux blogs, si l’on se réfère à la condamnation du Parisien, ils peuvent être considérés comme de la publicité et de ce fait sanctionnés au nom de la loi Evin. Là aussi, une pétition circule sur Internet, initiée par le site Findawine. Voyez la vidéo ci-dessous pour avoir plus d’explications : 



A l’heure ou la filière viticole, qui contribue largement au rayonnement culturel et économique de la France, est en crise, ces condamnations jettent le trouble. Que cherche-t-on à faire ? D’autres pays ont fait de la défense de leur viticulture une cause nationale (Portugal) ou lancent des études très sérieuses sur les effets bénéfiques d’une consommation modérée et régulière de vin (aux Etats-Unis par exemple, pays dont on raille parfois l’attitude hygiéniste, mais dont on aurait peut-être quelques leçons prendre). A l’inverse, en France on préfère assimiler le vin aux drogues, suscitant l’incompréhension à l’étranger (voyez par exemple l’article de Matthieu Turbide).
 
Mais quelle est donc cette puissante ANPAA, aux buts par ailleurs forts nobles ? Un coup d’œil à leur site se révèle assez instructif. Vous trouverez également une analyse sur le blog de Berthomeau, dans un article très complet, où il a notamment épluché les comptes de l’association.
 
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

équipe JULHES Paris 15/03/2008 11:46

Merci de votre visite sur http://julhesparis.com .
Nous ésperons vous revoir bientôt sur nos pages.
En attendant, bonne continuation.

Savoureusement votre,
l'équipe JULHES Paris.

David 07/03/2008 08:36

Bonjour,

Toutes mes félicitations pour votre blog.
Je n'ai pas trouvé de quelle région vous êtes. Mais peu importe, la passion est la même.
Cordialement.

Hub 07/03/2008 08:42

Merci pour vos encouragements. En fait, je suis alsacien (j'essaie de ne pas être trop chauvin dans mes commentaires de dégustation, visiblement j'y arrive) habitant à Paris.Cordialement

Hub 04/03/2008 18:43

Pour compléter mes propos sur l'apport économique du vin à notre pays, vous trouverez ci-après quelques données récentes fournies par la FEVS (Fédération des Exportateurs de Vins et Spiritueux) :

Les exportations de vins et spiritueux français se sont montés à 9,34 milliards d'euros en 2007, soit un record historique, représentant l'équivalent de 180 Airbus A320.

Ces exportations dépassent largement les importations, l'excédent commercial étant 8,2 milliards d'euros (soit le deuxième excédent commercial après l'aéronautique).

Le secteur a ainsi gagné 6,9 % (après un gain de 12,6 % en 2006), plus précisément : le champagne a gagné 10,4 % (2,36 milliards) et les vins tranquilles 7,1 % (4,16 milliards).

Pour ces derniers, on note cependant des différences importantes : Bourgogne + 21,5 %, Bordeaux + 8,8 %, Beaujolais - 8,7 %, Languedoc-Roussillon - 2,5 %.

Les Etats-Unis, jamais lassés par le "French paradox", restent le premier marché d'export pour la France. La consommation mondiale, quant à elle continue sa hausse, pour environ 6 % en 2007, toujours selon la FEVS.

Quel est ce blog ?

L'Œnothèque ~ Des livres et du vin ...

  • L’œnothèqueQuelques livres autour du vin : ouvrages pratiques, guides, essais, beaux livres, récits, romans, poésie, entre autres ... 
          > Voir la liste.

Contactez l'auteur.
Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des nouveaux articles publiés sur le blog.
Et n'hésitez pas à recommander ce blog !


L'abus d'alcool est dangeureux pour la santé, sachez apprécier et consommer avec modération.

Derniers Articles

  • Cherchez l'intrus
    Quelques flacons ouverts durant ce long week-end de Pâques (qui commence le Vendredi-Saint ici...). Un intrus s'y est malicieusement glissé :
  • SlowLily
    Bonjour, je vous avais sollicités récemment pour contribuer à une étude de lmarché. Merci à tous les participants à l'étude. Elle a été très utile pour affiner le concept et développer la ligne. La boutiques est désormais ouverte, à l'adresse suivante...
  • Pétition Urgente Soutien Vigneron !
    Bonjour à toutes et tous, Emmanuel Giboulot, viticulteur bio dans le département de la Côte-d'Or passera ce lundi 24 février en correctionnelle pour avoir refusé d'obéir à un arrêté préfectoral ordonnant de pulvériser un dangereux pesticide (qui tue les...
  • Face à la saloperie, soyons solidaires !
    C'est rare que je demande quelque chose à mes lecteurs, et vous vous en doutez bien qu'il me faut être bien indigné pour reprendre, ne serait-ce que ponctuellement, le chemin de mon blog... C'est une article des 5 du Vin, que m'a fort aimablement remayéé...
  • Participez à une étude de marché
    Une personne proche réalise actuellement une étude de marché pour l'ouverture d'une boutique en ligne. Merci de prendre quelques minutes pour y contribuer. URL du questionnaire http://www.mon-enquete-enligne.fr/index.php?sid=51571&lang=fr URL courte :...
  • Blog en sommeil...
    L'avalanche quotidienne de courriers de lecteurs dépités et de lectrices au coeur brisé me fait prendre conscience que je dois quelques mots d'explication aux milliers de fans de l'Oenothèque... N'étant pas un professionnel, ni du vin ni de l'édition,...
  • Carlo Petreni présentera sonnouveau livre vendredi à Paris
    Invitation à la conférence de présentation du livre "Terra Madre - Renouer avec la chaîne vertueuse de l'alimentation" avec Carlo Petrini, auteur du livre, fondateur et Président de Slow Food et avec Gilles Fumey, professeur des Universités de Géographie...
  • Ephéméride du 8 au 14 août
    L'arrêté du 8 août 1962 attribue le label VDQS, Vin Délimité de Qualité Supérieure, aux vin des Côtes du Vivarais (Ardèche), qui accéderont à l'AOC en 1999. La loi du 9 août 1905 soumet les grands marchands de vins de Paris à l'entrepôt obligatoire à...
  • Ephéméride du 1er au 7 août
    La nouvelle réglementation européenne viti-vinicole est mise en place au 1er août 2009. Entre autres, elle autorise l’usage de copeaux de bois pour les vins AOC en France. Plus de 100 ans auparavant, une autre loi ne résolvait pas davantage les problèmes...
  • Ephéméride du 25 au 31 juillet
    Par le traité du 25 juillet 1840, le gouvernement de la Hollande affranchit de tous droits de douanes les vins, eaux-de-vie et esprits de France en cercles. Il réduit pour les vins en bouteilles le droit d'entrée de trois cinquièmes, et de moitié pour...