Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2008 6 08 /03 /mars /2008 12:48
Philippe Quesnot, Sylvie Augereau et Michel Tolmer : Vins d’yeux. 
Jean-Claude Ray : Vignerons rebelles.
Georges Bardawil et Isabelle Rozenbaum : Une promesse de vin.
 
 
Quand un photographe, une écrivaine et un illustrateur décident de délirer avec leurs amis vignerons et amateurs de bons vins, ça déménage ! Affublant leurs victimes de grosses lunettes en carton, ou les rapetissant au moyen d’un étrange effet d’optique, ils leur donnent de drôles d’allures de clowns ou de lutins malicieux. Avez-vous reconnu Marcel Richaud (voir un article récent sur son dernier primeur) en couverture ? Malheureusement, cette sympathique plaisanterie entre copains peut lasser assez vite. Les effets spéciaux utilisés par le photographe sont très répétitifs et les textes présentant les vignerons, certes humoristiques, mais extrêmement succincts et apportant peu d’informations sur eux.
 
undefined
 
Vins d’yeux. Philippe Quesnot, Sylvie Augereau et Michel Tolmer.
160 pages. Editions Ellébore. 2007. 27 €.
 
 
Les éditions Ellébore avaient sorti l’an précédent un ouvrage bien plus complet, où l’on retrouvera quelques-uns de nos lutins, avec cependant un ton moins drôle. L’accent est bien entendu mis sur la philosophie de leur démarche, leur dynamisme et leur volonté d’aller de l’avant. Mais les nombreux déboires que peuvent connaitre ces « vignerons rebelles », notamment avec les instances professionnelles, avec ne sont pas occultés.
 
Mais qu’est-ce qu’un « vigneron rebelle » ? Simplement des gens qui, souvent pour des raisons éthiques, travaillent avec des méthodes traditionnelles : viticulture biologique ou biodynamique, vinifications naturelles, utilisation de cépages anciens et typiques, respect du terroir .... A priori rien de rebelle là-dedans, si ce n’est que leur approche va souvent à l’encontre du courant dominant, surtout soucieux de produire un vin standardisé. L’utilisation de techniques non reconnues par l’agronomie moderne les conduits souvent à s’opposer aux institutions. Pourtant, la qualité de leurs vins, et donc la pertinence de leur démarche, a, dans la plupart des cas, été largement reconnue.
 
La notion de terroir est centrale dans leur démarche. Jean-Claude Ray, qui est biophysicien de profession, la définit comme « la possibilité qu’ont les racines des plantes d’atteindre une couche plus ou moins profonde (...) dans laquelle la plante puise sa spécificité. Le terroir est la combinaison d’une roche-mère et d’un climat local. Ceci à condition que les diverses couches de sols (...) soient en bon état, c’est-à-dire en condition d’être le lieu d’une vie intense ».
 
Le livre (réédition augmentée et complétée d’un premier ouvrage paru en 2004) présente ainsi 62 portraits de ces viticulteurs. Vu le nombre, la sélection a été drastique et certainement injuste, mais on y trouvera avec plaisir des gens comme Nicolas Joly, Claude Courtois, Mark Angeli, les frères Foucault, Stéphane Tissot, André Ostertag, ... ainsi que des bien moins connus à découvrir de toute urgence !
 
vigneronsrebelles.jpg
 
Vignerons rebelles. Jean-Claude Ray
304 pages. Editions Ellébore. 2006. 21,50 €.
 
 
C’est une démarche encore différente qu’a choisie de suivre Georges Bardavil, avec Une promesse de vin, recueil d’entretiens avec des vignerons. De visites chez des vignerons devrais-je dire, tant ceux-ci partagent ici leur philosophie, leurs réflexions, leurs découvertes, mais aussi parfois leurs questions ou leurs doutes, concernant tant le travail à la vigne qu’au chai.
 
C’est avec grand plaisir que l’on écoutera ces 14 vignerons. Parmi eux se trouvent des personnes aussi différentes que Noël Pinguet, Anselme Selosse, André Ostertag, Thierry Allemand, Alexandre de Lur-Saluces, Claude Papin, Jacques Puffenay ou encore Jean Foillard. Différentes, mais partageant toutes la même exigence de respect vis-à-vis de leur terroir, afin d’en extraire ce qu’il peut exprimer de meilleur. Il est également intéressant de constater à quel point cette motivation partagée peut se décliner en des approches différentes, ne passant pas exclusivement par la biodynamie.
 
Un livre sensible et humble devant le miracle de cette promesse sans-cesse renouvelée et tenue, grâce aux talents conjugués de l’homme et de la nature. Certainement le meilleur recueil de portraits de vignerons, car allant bien au-delà du seul descriptif, et de plus admirablement illustré par les photos d’Isabelle Rozenbaum.
 
promesse.jpg
 
Une promesse de vin. Georges Bardawil, Isabelle Rozenbaum.
224 pages. Editions Minerva. 2007. 38 €.
 
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

équipe JULHES Paris 14/03/2008 12:49

Bonjour, votre blog est très agrébale à découvrir. En ce qui nous concerne, le domaine de la gastronomie nous touche tout particulièrement.
C'est pourquoi nous avons créer un blog déstiné à faire découvrir les produits disponibles dans nos boutiques (spiriteux , fromages affinés sur place, charcuterie , épicerie fine ) mais également pour vous faire découvrire des nouveautés, des idées recettes et bien d'autres choses encore.
Nous attendons votre visite avec impatience:
http://www.julhesparis.com/

Savoureusement votre,
l'équipe JULHES Paris.

odovin 08/03/2008 13:41

Votre commentaire sur ce livre correspond à ce que j'ai ressenti en le lisant.

Quel est ce blog ?

L'Œnothèque ~ Des livres et du vin ...

  • L’œnothèqueQuelques livres autour du vin : ouvrages pratiques, guides, essais, beaux livres, récits, romans, poésie, entre autres ... 
          > Voir la liste.

Contactez l'auteur.
Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des nouveaux articles publiés sur le blog.
Et n'hésitez pas à recommander ce blog !


L'abus d'alcool est dangeureux pour la santé, sachez apprécier et consommer avec modération.

Derniers Articles

  • Cherchez l'intrus
    Quelques flacons ouverts durant ce long week-end de Pâques (qui commence le Vendredi-Saint ici...). Un intrus s'y est malicieusement glissé :
  • SlowLily
    Bonjour, je vous avais sollicités récemment pour contribuer à une étude de lmarché. Merci à tous les participants à l'étude. Elle a été très utile pour affiner le concept et développer la ligne. La boutiques est désormais ouverte, à l'adresse suivante...
  • Pétition Urgente Soutien Vigneron !
    Bonjour à toutes et tous, Emmanuel Giboulot, viticulteur bio dans le département de la Côte-d'Or passera ce lundi 24 février en correctionnelle pour avoir refusé d'obéir à un arrêté préfectoral ordonnant de pulvériser un dangereux pesticide (qui tue les...
  • Face à la saloperie, soyons solidaires !
    C'est rare que je demande quelque chose à mes lecteurs, et vous vous en doutez bien qu'il me faut être bien indigné pour reprendre, ne serait-ce que ponctuellement, le chemin de mon blog... C'est une article des 5 du Vin, que m'a fort aimablement remayéé...
  • Participez à une étude de marché
    Une personne proche réalise actuellement une étude de marché pour l'ouverture d'une boutique en ligne. Merci de prendre quelques minutes pour y contribuer. URL du questionnaire http://www.mon-enquete-enligne.fr/index.php?sid=51571&lang=fr URL courte :...
  • Blog en sommeil...
    L'avalanche quotidienne de courriers de lecteurs dépités et de lectrices au coeur brisé me fait prendre conscience que je dois quelques mots d'explication aux milliers de fans de l'Oenothèque... N'étant pas un professionnel, ni du vin ni de l'édition,...
  • Carlo Petreni présentera sonnouveau livre vendredi à Paris
    Invitation à la conférence de présentation du livre "Terra Madre - Renouer avec la chaîne vertueuse de l'alimentation" avec Carlo Petrini, auteur du livre, fondateur et Président de Slow Food et avec Gilles Fumey, professeur des Universités de Géographie...
  • Ephéméride du 8 au 14 août
    L'arrêté du 8 août 1962 attribue le label VDQS, Vin Délimité de Qualité Supérieure, aux vin des Côtes du Vivarais (Ardèche), qui accéderont à l'AOC en 1999. La loi du 9 août 1905 soumet les grands marchands de vins de Paris à l'entrepôt obligatoire à...
  • Ephéméride du 1er au 7 août
    La nouvelle réglementation européenne viti-vinicole est mise en place au 1er août 2009. Entre autres, elle autorise l’usage de copeaux de bois pour les vins AOC en France. Plus de 100 ans auparavant, une autre loi ne résolvait pas davantage les problèmes...
  • Ephéméride du 25 au 31 juillet
    Par le traité du 25 juillet 1840, le gouvernement de la Hollande affranchit de tous droits de douanes les vins, eaux-de-vie et esprits de France en cercles. Il réduit pour les vins en bouteilles le droit d'entrée de trois cinquièmes, et de moitié pour...