Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2008 1 12 /05 /mai /2008 16:21

Raymond Dumay : La mort du vin.

S’il existe des vins que tout amateur devrait avoir dans sa cave, il en est de même pour quelques livres de grande garde. Celui-ci en fait indéniablement partie, car son contenu, loin d’être devenu obsolète avec les années, s’est largement bonifié, montrant toute la puissance de la pensée de Raymond Dumay. Il nous offre en effet des clés de lecture extrêmement pertinentes pour décrypter les évolutions du monde viti/vinicole depuis ses origines jusqu’à nos jour. Ecrit en 1976, l’ouvrage ne se voulait pas prémonitoire. Mais force est de constater que la rigueur et la justesse de l’analyse qu’y poursuit son auteur en font un livre à (re)découvrir d’urgence pour appréhender les liens entre le vin et les civilisations, depuis Sumer jusqu’à l’actuel phénomène des vins du « Nouveau Monde ».

Car Raymond Dumay nous rappelle cette évidence trop souvent oubliée : le vin qu’on vante, qu’on chante, qu’on achète et qu’on vend, que finalement on boit, est le vin du puissant. C’est toujours le vin du vainqueur, que la guerre ait été militaire ou économique, qui s’impose, indépendamment de ses qualités intrinsèques. Et il sait y faire, le vin, pour s’associer au sabre comme au goupillon, pour voyager dans les chariots des légions romaines comme pour charmer un chanoine, dans le seul but d’étendre son territoire.

Des preuves ? L’auteur n’en manque pas. Pour ne rester qu’en France, son principal terrain d’investigation, voyez comment les jurats de Bordeaux ont, par leur lois protectionnistes, réduit à l’état de misère les vignerons du pays-haut (vignobles de la Dordogne et de la Garonne). Ou encore, comment, par d’obscures alliances militaires, Bordeaux a obtenu la quasi-destruction des vignobles de La Rochelle. Vous pensiez le champagne plus vertueux ? Vous ignoriez par quels mensonges médicaux elle a réussi à évincer les vins de l’Orléanais de la cour royale. In fine, c’est bien tout le vignoble européen qui peut être vu comme une création de la guerre ! Et l’éloignement du barycentre du monde viti/vinicole de la « vielle Europe » que nous vivons actuellement ne semble être que le dernier épisode du feuilleton des alliances toujours renouvelées du vin avec les puissants du moment.

En associant le vin à un personnage et en suivant sa psychologie, plutôt que d’en faire un objet d’étude économique ou agraire, Raymond Dumay adopte une perspective originale, permettant de bousculer bon nombre de nos certitudes. C’est une histoire ancienne qu’il nous conte, mais sous un jour entièrement nouveau, avec lyrisme et précision, nous étonnant à chaque page. Un ouvrage essentiel qui, même près de dix ans après le décès de son auteur, n’a pas pris une ride !

 


 


La mort du vin
. Raymond Dumay. Préface et dessin de couverture de Jean-Claude Pirotte. 268 pages. Editions de La Table Ronde, collection La Petite Vermillon. 2006 (édition originale de 1976). 8,50 €.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Quel est ce blog ?

L'Œnothèque ~ Des livres et du vin ...

  • L’œnothèqueQuelques livres autour du vin : ouvrages pratiques, guides, essais, beaux livres, récits, romans, poésie, entre autres ... 
          > Voir la liste.

Contactez l'auteur.
Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des nouveaux articles publiés sur le blog.
Et n'hésitez pas à recommander ce blog !


L'abus d'alcool est dangeureux pour la santé, sachez apprécier et consommer avec modération.

Derniers Articles

  • Cherchez l'intrus
    Quelques flacons ouverts durant ce long week-end de Pâques (qui commence le Vendredi-Saint ici...). Un intrus s'y est malicieusement glissé :
  • SlowLily
    Bonjour, je vous avais sollicités récemment pour contribuer à une étude de lmarché. Merci à tous les participants à l'étude. Elle a été très utile pour affiner le concept et développer la ligne. La boutiques est désormais ouverte, à l'adresse suivante...
  • Pétition Urgente Soutien Vigneron !
    Bonjour à toutes et tous, Emmanuel Giboulot, viticulteur bio dans le département de la Côte-d'Or passera ce lundi 24 février en correctionnelle pour avoir refusé d'obéir à un arrêté préfectoral ordonnant de pulvériser un dangereux pesticide (qui tue les...
  • Face à la saloperie, soyons solidaires !
    C'est rare que je demande quelque chose à mes lecteurs, et vous vous en doutez bien qu'il me faut être bien indigné pour reprendre, ne serait-ce que ponctuellement, le chemin de mon blog... C'est une article des 5 du Vin, que m'a fort aimablement remayéé...
  • Participez à une étude de marché
    Une personne proche réalise actuellement une étude de marché pour l'ouverture d'une boutique en ligne. Merci de prendre quelques minutes pour y contribuer. URL du questionnaire http://www.mon-enquete-enligne.fr/index.php?sid=51571&lang=fr URL courte :...
  • Blog en sommeil...
    L'avalanche quotidienne de courriers de lecteurs dépités et de lectrices au coeur brisé me fait prendre conscience que je dois quelques mots d'explication aux milliers de fans de l'Oenothèque... N'étant pas un professionnel, ni du vin ni de l'édition,...
  • Carlo Petreni présentera sonnouveau livre vendredi à Paris
    Invitation à la conférence de présentation du livre "Terra Madre - Renouer avec la chaîne vertueuse de l'alimentation" avec Carlo Petrini, auteur du livre, fondateur et Président de Slow Food et avec Gilles Fumey, professeur des Universités de Géographie...
  • Ephéméride du 8 au 14 août
    L'arrêté du 8 août 1962 attribue le label VDQS, Vin Délimité de Qualité Supérieure, aux vin des Côtes du Vivarais (Ardèche), qui accéderont à l'AOC en 1999. La loi du 9 août 1905 soumet les grands marchands de vins de Paris à l'entrepôt obligatoire à...
  • Ephéméride du 1er au 7 août
    La nouvelle réglementation européenne viti-vinicole est mise en place au 1er août 2009. Entre autres, elle autorise l’usage de copeaux de bois pour les vins AOC en France. Plus de 100 ans auparavant, une autre loi ne résolvait pas davantage les problèmes...
  • Ephéméride du 25 au 31 juillet
    Par le traité du 25 juillet 1840, le gouvernement de la Hollande affranchit de tous droits de douanes les vins, eaux-de-vie et esprits de France en cercles. Il réduit pour les vins en bouteilles le droit d'entrée de trois cinquièmes, et de moitié pour...