Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2008 1 22 /09 /septembre /2008 07:31

Pierre Guigui : GaultMillau - Guide vin 2009.

 

Pas de photos, malheureusement, de la soirée orchestrée chez Lavinia lundi dernier pour le lancement de l’édition 2009 du GaultMillau des vins, mais une foultitude de souvenirs œnologiques que je souhaite vous faire partager. Pierre Guigui a en effet réuni 11 de ses coups de cœur, des vignerons souvent jeunes, parfois peu conventionnels, mais toujours talentueux. Beaucoup d’entre eux travaillent en bio, voire en biodynamie. Un parti pris ? Force est de constater que de plus en plus de viticulteurs adoptent ces modes de culture, plus respectueux de la terre, du raisin et, in fine, de leurs clients. Certes, une fois abandonnés les artifices que permet la chimie (à la vigne comme au chai), c’est la vérité du terroir et le savoir-faire de l’homme qui se révèlent, parfois dans une cruelle nudité. Vignes plantés en lieu et place d’anciens champs de patates, travail approximatif, hygiène douteuse, … bien des vins se révèlent décevants une fois enlevés les artifices. Ce n’est, et loin s’en faut, pas le cas des 11 personnalités retenues par Pierre Guigui pour la soirée de lancement, parmi plus de 1.200 domaines et châteaux figurant dans le dernier GaultMillau. N’ayant pas les papilles surentrainées des dégustateurs professionnels, j’ai un peu limité mon tour d’horizon. Que les exclus me pardonnent.

 


 

J’ai (bien entendu …) démarré par ma Heimat. Véritable fée du vin, Sylvie Spielman sait nous enchanter avec l’or qu’elle tire des roches du Kantzlerberg de Bergheim. Avec une minéralité subtile, son riesling GC est proprement lumineux. Quant à son gewurztraminer, il m’a tout bonnement réconcilié avec ce cépage dont trop d’eaux de rose et de jus de litchis commençaient à me détourner.

 

De l’Alsace au Jura, un saut de puce me direz-vous, un style de vins pourtant radicalement différent. Jean-François Ganevat fait merveilles avec sa cuvée Grandes Teppes, chardonnay vielles vignes 2006. Crayeux et beurré, fruité et minéral, véritable synthèse entre ce que le Jura et la Bourgogne (l’homme y a longtemps travaillé avant de revenir chez lui) savent faire de mieux avec ce cépage trop souvent maltraité.

 

La palme du nom de domaine le plus poétique revient à la Ferme des 7 Lunes. Ferme, parce que Jean Delobre revendique son statut de paysan et son activité agricole en polyculture : légumes, prés, abricots, … font partie de l’éventail de sa production. Seraient-ce d’ailleurs les abricotiers qui donnent à son Saint-Joseph blanc ses arômes entêtants ? Un vin riche, opulent, gras, mais dont la minéralité permet d’éviter toute lourdeur. A l’image des rouges, notamment le magnifique Saint-Joseph 2005, où les cerises noirs confites, presque caramélisées, se hissent sur une belle structure minérale.

 

En poussant encore vers le sud, on trouve le Domaine de Solence, avec un Côte du Ventoux « moitié vide – moitié pleine », mi-grenache mi-syrah. Jean-Luc et Anne-Marie Isnard y font exploser les fruits rouges, griottes et framboises en tête, avec une exubérance d’autant plus agréable qu’elle se basse sur une solide structure.

 

Poussons à présent vers l’ouest, à la rencontre du Domaine des Deux Anes, en Corbières. Contrairement à ceux qui louent les services d’un cheval pour le photographier dans leurs vignes,  Magali et Dominique Terrier sont bien les heureux propriétaires de deux sympathiques bourricots. Les vins du domaine leur ressemblent d’ailleurs un peu : d’excellents compagnons, aimables et attachants avec leur pointe de rusticité.

 

Toujours plus à l’ouest, et nous voilà en Bergerac avec le Château Jonc-Blanc et une cuvée « les sens du fruit » que Franck Pascal et Isabelle Carles ont élevé 20 mois en cuves sans bois. Cabernet franc, merlot et malbec ont acquis ainsi une profondeur toute bordelaise, sans les excès du merrain.

 

Puisque nous parlons de profondeur, je me dois de citer les Marsannay 2005 de Sylvain Pataille, le rouge issu d’une parcelle de vieilles vignes de 80 ans, et surtout le blanc au nez iodé rappelant le caramel salé, avec une belle minéralité en bouche. Des vins profonds, mais sans aucune lourdeur.

 

Le facétieux Olivier Dauga était également de la fête et présentait les domaines qu’il conseille, démontrant que le rôle d’un flying winemaker est avant tout de révéler un terroir et non d’imposer un goût uniforme, à défaut d’être universel. Olivier Dauga officie essentiellement dans le bordelais, mais il a également de belles réalisations à son actif dans d’autres régions. Le Château de Turcan, en Côtes du Lubéron, en fait partie. Côté rouge, la cuvée « Louis Turcan » offre de bon cœur un panier de fruits rouges, alors que « l’agitateur » roule un peu plus des mécaniques. Encore jeune (2007) cette dernière cuvée saura maîtriser sa puissance et laisser s’exprimer tous la richesse des émotions qu’elle contient. A ce propos, ne cherchez aucun rapport avec une grande chaîne de distribution de produits culturels et multimédia, l’agitateur est un ancien outil de vigneron. Le château possède en effet un musée et nomme chaque année sa cuvée spéciale du nom d’un outil qui y est exposé. Enfin, côté blanc, le Château de Turcan propose une cuvée vermentino, roussane et grenache blanc (et peut-être un quatrième cépage ?) offrant un délicieux bouquet de fleurs blanches.

 

GaultMillau - Guide vin 2009. Pierre Guigui. Editions GaultMillau. 896 pages. 24,90 €.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

sandra 22/09/2008 10:35

En effet je l'ai vu en librairie samedi, à lire!!

Quel est ce blog ?

L'Œnothèque ~ Des livres et du vin ...

  • L’œnothèqueQuelques livres autour du vin : ouvrages pratiques, guides, essais, beaux livres, récits, romans, poésie, entre autres ... 
          > Voir la liste.

Contactez l'auteur.
Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des nouveaux articles publiés sur le blog.
Et n'hésitez pas à recommander ce blog !


L'abus d'alcool est dangeureux pour la santé, sachez apprécier et consommer avec modération.

Derniers Articles

  • Cherchez l'intrus
    Quelques flacons ouverts durant ce long week-end de Pâques (qui commence le Vendredi-Saint ici...). Un intrus s'y est malicieusement glissé :
  • SlowLily
    Bonjour, je vous avais sollicités récemment pour contribuer à une étude de lmarché. Merci à tous les participants à l'étude. Elle a été très utile pour affiner le concept et développer la ligne. La boutiques est désormais ouverte, à l'adresse suivante...
  • Pétition Urgente Soutien Vigneron !
    Bonjour à toutes et tous, Emmanuel Giboulot, viticulteur bio dans le département de la Côte-d'Or passera ce lundi 24 février en correctionnelle pour avoir refusé d'obéir à un arrêté préfectoral ordonnant de pulvériser un dangereux pesticide (qui tue les...
  • Face à la saloperie, soyons solidaires !
    C'est rare que je demande quelque chose à mes lecteurs, et vous vous en doutez bien qu'il me faut être bien indigné pour reprendre, ne serait-ce que ponctuellement, le chemin de mon blog... C'est une article des 5 du Vin, que m'a fort aimablement remayéé...
  • Participez à une étude de marché
    Une personne proche réalise actuellement une étude de marché pour l'ouverture d'une boutique en ligne. Merci de prendre quelques minutes pour y contribuer. URL du questionnaire http://www.mon-enquete-enligne.fr/index.php?sid=51571&lang=fr URL courte :...
  • Blog en sommeil...
    L'avalanche quotidienne de courriers de lecteurs dépités et de lectrices au coeur brisé me fait prendre conscience que je dois quelques mots d'explication aux milliers de fans de l'Oenothèque... N'étant pas un professionnel, ni du vin ni de l'édition,...
  • Carlo Petreni présentera sonnouveau livre vendredi à Paris
    Invitation à la conférence de présentation du livre "Terra Madre - Renouer avec la chaîne vertueuse de l'alimentation" avec Carlo Petrini, auteur du livre, fondateur et Président de Slow Food et avec Gilles Fumey, professeur des Universités de Géographie...
  • Ephéméride du 8 au 14 août
    L'arrêté du 8 août 1962 attribue le label VDQS, Vin Délimité de Qualité Supérieure, aux vin des Côtes du Vivarais (Ardèche), qui accéderont à l'AOC en 1999. La loi du 9 août 1905 soumet les grands marchands de vins de Paris à l'entrepôt obligatoire à...
  • Ephéméride du 1er au 7 août
    La nouvelle réglementation européenne viti-vinicole est mise en place au 1er août 2009. Entre autres, elle autorise l’usage de copeaux de bois pour les vins AOC en France. Plus de 100 ans auparavant, une autre loi ne résolvait pas davantage les problèmes...
  • Ephéméride du 25 au 31 juillet
    Par le traité du 25 juillet 1840, le gouvernement de la Hollande affranchit de tous droits de douanes les vins, eaux-de-vie et esprits de France en cercles. Il réduit pour les vins en bouteilles le droit d'entrée de trois cinquièmes, et de moitié pour...