Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 décembre 2008 5 26 /12 /décembre /2008 18:37

Thème libre, autour du plaisir du partage pour cette dernière rencontre des vendredistes du vin. Alors j’ai souhaité partager avec vous les vins dégustés lors de la dernière soirée de l'année avec mon club, le Grand Cep, avec un thème de saison : autour de quelques vins moelleux et liquoreux, permettant d’explorer différentes méthodes d’obtention de ces vins, ainsi que leur très riche palette aromatique.

 

 

De gauche à droite sur la photo de famille :


  • Alsace Gewurztraminer Vendanges Tardives 2006 d’André Ostertag, lieu-dit « Fromholtz ». Arômes de fruits blancs (pêche et coing) et de fruits exotiques (kiwi et litchi, caractéristique du cépage). Miel d’acacia, voire terpène et point d’herbe et de réglisse. Un vin tout en finesse, sans la sucrosité excessive qu’on trouve parfois dans les gewurtz VT.

 


  • Jurançon Domaine Bellauc 2005. Une couleur plus soutenue et un premier nez piquant (un peu soufré * , mais passant vite à l’aération) distinguent de prime abord ce vin du précédent. L’attaque est assez douce, puis le milieu de boche explose magnifiquement en fruits à coque grillés et caramélisés, pointe de coing et de beurre. Grande longueur, avec une petite acidité en fin de bouche.

* : voir les commentaires de l'article 



  • Sauternes Château Cru Barréjats 2000. Couleur vieil or très soutenue. Un vin terrien, plus minéral, avec un nez d’encaustique, de miel (mais de miel de forêt et non plus d’acacia) et de fruits confits. L’attaque apporte à nouveau de la terre, de la cire et des fruits confits. Le milieu de bouche est ample, plein et développe à nouveau toute sa palette. Fin de bouche réglissée (vient de l’élevage en barriques).

 


  • Jura Vin de Paille, Caveau Robelin, 2000. A nouveau une couleur très soutenue. Des arômes de pâte de fruit (quetsches, prunes, ...). Une bouche rappelant également les fruits à noyaux, avec des saveurs cacaotées.

 


  • Arbois trousseau, « L’Opportun » de Stéphnae Tissot, 2006. La couleur orangée et surtout les reflets rosés trahissent le cépage : il s’agit d’un rouge (trousseau) vinifié comme un blanc liquoreux. Nez d’abricots et d’agrumes confits. Une acidité importante, bien équilibrée par le sucre, apporte une grande fraicheur à ce vin original et rare (seulement 800 demi-bouteilles ont été produites). Cette fraicheur, alliée à sa légèreté (seuls 10,5° d’alcool) en font un vin idéal pour finir la soirée.

 

Enfin, la fête n’aurait pas été complète sans le menu spécialement concocté à cette occasion par François, le chef de la Mosca Libre, premier restaurant bio et équitable à Paris, qui nous accueillait ce soir-là.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Gil Schefchen 22/01/2009 14:37

Grand merci d'avoir invité le Domaine Bellauc à cette belle dégustation. Ne confondez pas soufre et dégagement de gaz carbonique au débouchage, vestige d'une vinification soucieuse de limiter les doses de soufre au strict nécessaire! pour plus d'information consultez l'excellent ouvrage de Martine Coutier, Dictionnaire de la langue du vin, à pétillant, picoter, piquant : très instructif, voire étonnant! Bonne continuation, cordialement.Gil Schefchen, vigneron

Hub 27/01/2009 21:45



En effet, vous faites bien de me faire préciser. Ce premier nez « soufré » a bien été ressenti par plusieurs dégustateurs. Nous ne voulions pas dire que le vin était trop soufré (ce qui
n'est pas l'esprit des vins dégustés au club), mais qu'il dégageait bien une très légère odeur proche de celle du soufre, très passagère et pas du tout gênante pour la dégustation. Pointe que
l'on retrouve dans nombre de vins vinifiés naturellement, du fait de la présence de gaz carbonique liée justement au faible sulfatage.


Le Dictionnaire de la langue du vin n'offre d'ailleurs pas d'entrée pour le terme « soufre ». Ni quand les sens sont trompés par le gaz carbonique, ni quand sa présence gêne le
dégustateur qui décèle un taux élevé de soufre dans le vin. Un terme trop ... sulfureux, à l'heure où son usage (ou non-usage) fait couler beaucoup d'encre ?


En tous cas, merci de vous être arrêté sur ce blog et surtout pour votre très beau Jurançon !








Olif 26/12/2008 20:13

2 Jura sur 5 vins! Je ne sais si la parité du monde des liquoreux est respectée, mais ça fait plaisir! Il y a quelque temps que je n'ai pas dégusté l'Opportun, mais je suis très fan de ce vin. Il faut dire que je l'ai quasiment vu naître, ayant eu la chance de le goûter au moins 3 à 4 fois en cours d'élevage, puis plusieurs fois en bouteille par la suite.

Hub 28/12/2008 17:53


C'est qu'on sait dénicher ce qui se fait de bon, au Grand Cep, même si ça se cache au fin fond du Jura !

C'est un véritable challenge que d'arriver en fin d'une dégustation de liquoreux. Et l'Opportun a été unanimement très apprécié. Bravo à Stéphane. 


Quel est ce blog ?

L'Œnothèque ~ Des livres et du vin ...

  • L’œnothèqueQuelques livres autour du vin : ouvrages pratiques, guides, essais, beaux livres, récits, romans, poésie, entre autres ... 
          > Voir la liste.

Contactez l'auteur.
Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des nouveaux articles publiés sur le blog.
Et n'hésitez pas à recommander ce blog !


L'abus d'alcool est dangeureux pour la santé, sachez apprécier et consommer avec modération.

Derniers Articles

  • Cherchez l'intrus
    Quelques flacons ouverts durant ce long week-end de Pâques (qui commence le Vendredi-Saint ici...). Un intrus s'y est malicieusement glissé :
  • SlowLily
    Bonjour, je vous avais sollicités récemment pour contribuer à une étude de lmarché. Merci à tous les participants à l'étude. Elle a été très utile pour affiner le concept et développer la ligne. La boutiques est désormais ouverte, à l'adresse suivante...
  • Pétition Urgente Soutien Vigneron !
    Bonjour à toutes et tous, Emmanuel Giboulot, viticulteur bio dans le département de la Côte-d'Or passera ce lundi 24 février en correctionnelle pour avoir refusé d'obéir à un arrêté préfectoral ordonnant de pulvériser un dangereux pesticide (qui tue les...
  • Face à la saloperie, soyons solidaires !
    C'est rare que je demande quelque chose à mes lecteurs, et vous vous en doutez bien qu'il me faut être bien indigné pour reprendre, ne serait-ce que ponctuellement, le chemin de mon blog... C'est une article des 5 du Vin, que m'a fort aimablement remayéé...
  • Participez à une étude de marché
    Une personne proche réalise actuellement une étude de marché pour l'ouverture d'une boutique en ligne. Merci de prendre quelques minutes pour y contribuer. URL du questionnaire http://www.mon-enquete-enligne.fr/index.php?sid=51571&lang=fr URL courte :...
  • Blog en sommeil...
    L'avalanche quotidienne de courriers de lecteurs dépités et de lectrices au coeur brisé me fait prendre conscience que je dois quelques mots d'explication aux milliers de fans de l'Oenothèque... N'étant pas un professionnel, ni du vin ni de l'édition,...
  • Carlo Petreni présentera sonnouveau livre vendredi à Paris
    Invitation à la conférence de présentation du livre "Terra Madre - Renouer avec la chaîne vertueuse de l'alimentation" avec Carlo Petrini, auteur du livre, fondateur et Président de Slow Food et avec Gilles Fumey, professeur des Universités de Géographie...
  • Ephéméride du 8 au 14 août
    L'arrêté du 8 août 1962 attribue le label VDQS, Vin Délimité de Qualité Supérieure, aux vin des Côtes du Vivarais (Ardèche), qui accéderont à l'AOC en 1999. La loi du 9 août 1905 soumet les grands marchands de vins de Paris à l'entrepôt obligatoire à...
  • Ephéméride du 1er au 7 août
    La nouvelle réglementation européenne viti-vinicole est mise en place au 1er août 2009. Entre autres, elle autorise l’usage de copeaux de bois pour les vins AOC en France. Plus de 100 ans auparavant, une autre loi ne résolvait pas davantage les problèmes...
  • Ephéméride du 25 au 31 juillet
    Par le traité du 25 juillet 1840, le gouvernement de la Hollande affranchit de tous droits de douanes les vins, eaux-de-vie et esprits de France en cercles. Il réduit pour les vins en bouteilles le droit d'entrée de trois cinquièmes, et de moitié pour...